Devis gratuit ! cliquez ici pour réduire votre facture d’énergie

Quelle chaudière choisir lors d’une rénovation?

Tous les systèmes de chauffage ne conviennent pas lorsqu’on rénove une maison. Bien souvent, votre choix se limitera à une chaudière à condensation (gaz ou mazout) ou une chaudière à pellets.

Quelle chaudière choisir lors d'une rénovation?Vous rénovez une maison et la chaudière qui y est installée a plus de 15 ans ? La changer serait sans doute une bonne chose. En effet, une chaudière de plus de 15 ans consomme jusqu’à 30% d’énergie en plus, est moins écologique, tombe plus souvent en panne et ne correspond peut-être pas à vos besoins énergétiques. Quelles options s’offrent à vous ?

Les chaudières à condensation

Lors d’une rénovation, inutile d’imaginer placer une pompe à chaleur. Cela exigerait des travaux conséquents, des autorisations, etc. Mieux vaut remplacer votre vieille chaudière sans label ou haut rendement par une chaudière à condensation, devenue la norme en Belgique depuis l’introduction de la directive européenne Ecodesign en 2015.

La chaudière à condensation est la technologie la plus performante pour le gaz et le mazout. Elle consomme 33 % d’énergie en moins qu’une chaudière classique. De plus, lors d’une rénovation, c’est la solution la plus avantageuse car son coût d’installation est faible. Autre bonne nouvelle : pas besoin de changer les radiateurs existants ! « Même sans radiateurs basse température, une chaudière à condensation permet d'importantes économies », assure Guy Diricq, responsable commercial chez Dauvister.

Mazout versus gaz

Faut-il choisir une chaudière à condensation au mazout ou au gaz ? Voici quelques arguments pour faire votre choix…

  • Une chaudière au gaz exigera que le gaz soit disponible dans votre rue. Si pas, vous aurez toujours la possibilité d’installer une cuve à propane dans votre jardin.
  • La chaudière au mazout est plus volumineuse que celle au gaz.
  • Le coût d’une chaudière au gaz est jusqu’à 2 fois moins élevé que celui d’une chaudière au mazout.
  • Il existe une prime pour les chaudière à condensation au gaz naturel, pas pour celle au mazout.
  • Le mazout nécessite une cuve et donc un espace de stockage. Pas le gaz, s’il est disponible dans votre rue.
  • Les émissions de CO2 sont faibles pour le gaz, plus élevées pour le mazout.
  • L’entretien d’une chaudière au mazout doit être réalisé chaque année en Wallonie et à Bruxelles, contre tous les 3 ans pour une chaudière au gaz.

Peut-on passer du mazout au gaz ?

L’installation de la maison que vous rénovez est au mazout et vous souhaitez passer au gaz naturel ? C’est possible ! Si le gaz naturel est disponible dans votre rue et si le raccordement de votre habitation est possible, vous devrez juste introduire une demande de raccordement. Si le raccordement est impossible, vous devrez installer une citerne de propane chez vous.

Chaudière à pellets

« Longtemps ce type de chaudière a été réservé aux nouvelles constructions, explique Guy Diricq. Chez Dauvister, nous pouvons vous proposer des solutions afin de remplacer un ancien système de chauffage par une chaudière à pellets. Quel que soit votre projet, nous l’étudions et vous conseillons. »

Ce type de chaudière garantit un rendement élevé, une consommation inférieure, un minimum de rejets tout en diffusant une chaleur confortable et continue dans chaque pièce. Elle permet même de chauffer l’eau. La chaleur peut être transmise soit via un chauffage par le sol, mural ou des radiateurs basse température. Les chaudières à pellets sont généralement équipées d’un système d’alimentation automatisé du combustible. Vous devez juste prévoir un silo pour stocker vos pellets.

Contactez-nous pour trouver ensemble le système de chauffage le plus approprié à votre rénovation.

Vous ne rénovez pas mais construisez ? Lisez notre article « Nouvelle construction : quelle installation de chauffage choisir ? "

Contactez-nous

Galerie médias

  • quelle-chaudiere-pour-renovation

Category :   L'actualité