Devis gratuit ! cliquez ici pour réduire votre facture d’énergie

Photovoltaïque : il faut lancer le système Qualiwatt!

Le secteur photovoltaïque est à la peine en Wallonie. Après le couac des certificats verts (système Solwatt), il est temps que le nouveau système d'incitants, Qualiwatt, soit mis en place.

En début de semaine, le quotidien francophone La Libre Belgique évoquait le fait que le secteur photovoltaïque wallon se trouve aujourd'hui au bord du gouffre. En effet, si beaucoup d'entreprises ont profité du "boom" des installations de panneaux photovoltaïques il y a quelques années, de nombreuses entreprises doivent aujourd'hui mettre la clé sous la porte et de nombreux travailleurs perdent leur emploi.

Le secteur attend le lancement de Qualiwatt

La Région wallonne doit actuellement mettre en place un nouveau régime d'incitants qui devrait pousser les professionnels et les particuliers à se lancer dans l'installation de panneaux photovoltaïques. Le problème est que le secteur ne voit toujours rien venir et c'est pour cette raison que la Confédération de la construction wallonne lance un signal d'alarme.

Francis Carnoy, directeur général de la Confédération de la construction wallonne, explique:

Après la crise des certificats verts, le régime Qualiwatt a été initié en avril par le gouvernement et il y a eu assez rapidement de bonnes négociations où la CCW était associée. Depuis lors, il y a encore eu une bonne réunion du gouvernement wallon en juillet dernier où les grandes orientations régionales pour la politique énergétique et le développement des énergies renouvelables ont été données. (...) Mais, nous sommes en septembre et on n’a plus de nouvelles…. Il y a encore une série de modalités à préciser dans le dossier Qualiwatt, c’est vrai, mais on en sait suffisamment pour que le gouvernement wallon de ce jeudi décide et adopte la réforme !

La filière photovoltaïque se meurt

Pour Francis Carnoy, il devient urgent d'approuver le système Qualiwatt car la filière photovoltaïque se meurt petit à petit. En l'espace de six mois, le secteur est passé de 3.000 emplois à 1.000 emplois et, si on ne fait rien, il se pourrait bien que ce chiffre diminue encore d'ici la fin de l'année. Pour le patron de la CCW, il faut que l'Olivier wallon (PS-CDH-Ecolo) trouve rapidement une solution, sans quoi il sera très difficile de relancer la machine. "Il faut du concret" annonce-t-il.

Galerie médias

  • Panneaux-photovoltaiques-sunpower-gilfi1

Category :   L'actualité