Devis gratuit ! cliquez ici pour réduire votre facture d’énergie

Climat : Une enveloppe d'un milliard d'euros pour les énergies renouvelables

Au début du mois de juillet, la Commission européenne a annoncé avoir réservé une enveloppe d'un milliard d'euros pour financer des projets visant à accroître la production d'énergies propres.

Au début du mois de juillet, la Commission européenne a annoncé avoir réservé une enveloppe d'un milliard d'euros pour financer des projets visant à accroître la production d'énergies propres.

La Commission a indiqué que son programme d'aide, le «NER 300», sera financé via le produit de la vente de quotas d'émissions de l'Union européenne. Autrement dit, "les pollueurs deviennent l'élément moteur du développement de nouvelles initiatives en faveur de la réduction des émissions de CO2"explique la Commission européenne.

Les énergies visées par le programme NER 300

Toutes les sources énergies renouvelables sont visées par le programme NER 300, c'est-à-dire aussi bien les bioénergies que le solaire, la géothermie, le photovoltaïque, l'éolien, l'énergie océanique et, enfin, le captage et le stockage de CO2. D'après la commissaire européenne au Climat, Connie Hedegaard, "Ces projets permettront de contribuer à la protection du climat et de réduire la dépendance de l'Europe en matière d'énergie". Le but de la Commission européenne est simple en matière d'énergie renouvelable puisqu'elle souhaite que les 28 Etats membres s'engagent à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 40% d'ici 2030 par rapport à leurs niveau de 1990.

Une production de 8 térawatt-heures d'énergie renouvelable !

Toujours d'après la Commission européenne, ces projets devraient également attirer les investisseurs privés, ce qui portera à près de 2 milliards d'euros l'investissement total. Au final, près de 8 térawatt-heures (TWh) d'énergie renouvelable seront produits dans l'Union européenne, soit approximativement la consommation électrique de Chypre et de Malte réunis. 19 projets ont été retenus dans 12 Etats membres. Ils se situeront en Croatie, à Chypre, en Espagne, au Danemark, en Estonie, en France, en Italie, en Lettonie, en Irlande, au Portugal, en Suède et au Royaume-Uni. Parmi ceux-ci, on trouve un projet britannique de 300 millions d'euros visant à capturer le CO2 via la technique de l'oxycombustion.


Category :   L'actualité