Rappelez-moi

Chaudière à condensation : fonctionnement et avantages

En matière de chaudière, il en est une qui les surpasse toutes. Et elle est sur toutes les bouches tant elle met à l’amende ses concurrentes. J’ai nommé : la chaudière à condensation. Et pour cause, c’est la reine des chaudières ! On vous dit tout sur les chaudières à condensation.

Des chaudières toujours plus performantes

Il est loin le temps où les chaudières généraient tellement de chaleur qu’elles muaient nos buanderies en saunas. Depuis quelques dizaines d’années maintenant, les fabricants s’emploient en effet à diminuer les déperditions de chaleur au même rythme que les degrés nécessaires à leur alimentation.

La dernière innovation en date : la chaudière à condensation.

Il y a chaudière… et chaudière !

Les différents types de chaudière existants peuvent être divisés en deux principales catégories : les chaudières traditionnelles et les nouvelles chaudières.

Si les chaudières à gaz, au mazout ou encore à pellets sont généralement qualifiées de « traditionnelles », c’est parce qu’elles font partie de notre quotidien depuis de nombreuses années déjà.

Les chaudières à condensation, quant à elles bien plus récentes, font dès lors partie de la seconde, celle des « nouvelles chaudières ».

Mais si l’on dit de la chaudière à condensation qu’elle est nouvelle, c’est également car elle use d’une toute nouvelle technologie. Explications…

Une chaudière qui récupère la chaleur autrefois perdue

« Rien ne se perd, tout se transforme », tel aurait pu être le slogan des chaudières à condensation. En effet, si la vapeur d’eau produite par la combustion s’échappe purement et simplement par la cheminée des chaudières traditionnelles, les nouvelles chaudières, quant à elles, ont choisi d’en tirer parti.

Comment ? En provoquant la condensation de cette vapeur d’eau. Pourquoi ? En vue d’en récupérer la chaleur. Cette technique à pour effet d’augmenter le rendement des chaudières, et donc de recourir à moins de combustibles. Résultat ? Un rendement supérieur à 100%.

Chaudière à condensation au mazout et chaudière à condensation au gaz

Le principe de condensation est compatible tant avec les chaudières au mazout qu’avec les chaudières au gaz, et ce même si l’on croise davantage de chaudières à condensation au gaz.

Un rendement qui contrebalance un important investissement

Les chaudières à condensation, si plus performantes, sont également plus onéreuses. Néanmoins, l’investissement en vaut nettement la peine.

On considère en effet qu’une chaudière à condensation au gaz actuelle offre un rendement de 15% supérieur à celui d’une chaudière à haut rendement au gaz. Ce pourcentage grimpe jusqu’à 35 en comparaison d’une chaudière atmosphérique classique.

Si plus chères à l’achat, elles permettent dès lors des factures énergétiques nettement inférieures. Un investissement rapidement rentabilisé, donc…

Envie d’opter pour cette technologie ? Contactez-nous !