Devis gratuit ! cliquez ici pour réduire votre facture d’énergie

2 millions de chaudières vétustes en Belgique

Votre chaudière est-elle vétuste comme 2 millions d’autres en Belgique ? Si elle a plus de 20 ans, c’est le cas. Pour la planète et votre facture d’énergie, la remplacer serait une bonne idée.

2 millions de chaudières vétustes en Belgique

 

Votre chaudière est-elle vétuste comme 2 millions d’autres en Belgique ? Si elle a plus de 20 ans, c’est le cas. Pour la planète et votre facture d’énergie, la remplacer serait une bonne idée.

 

Les vieilles chaudières ont un gros impact sur l’environnement. Or chez nous, 2 millions seraient encore en fonctionnement, selon l’Association pour les techniques thermiques en Belgique (ATTB). Ces chaudières, au mazout ou au gaz, ont souvent plus de 20 ans. Et ne répondent plus aux critères d’émissions de CO2 et de rendement imposés par la directive européenne Ecodesign. Elles sont donc davantage polluantes et font grimper les factures de chauffage.

 

Économiser 2 millions de tonnes de CO2/an

 

La solution ? Les remplacer par des chaudières à condensation, des pompes à chaleur ou d’autres systèmes de chauffage plus verts (pellets, biomasse, etc.). Pour preuve, une chaudière à condensation émet en moyenne, chaque année, 1 tonne de CO2 de moins qu’une chaudière vétuste ! À l’échelle de notre pays, cela signifie donc 2 millions de tonnes par an de CO2 qui pourraient être économisées !

 

Remplacer sa chaudière pourrait donc être un geste écologique, une contribution pour que le Belgique atteigne plus facilement ses objectifs climatiques pour 2030 (réduire de 35% ses émissions par rapport à 2005).

 

Diminuer la facture d’énergie de 33%

 

Si changer sa chaudière vétuste au profit d’une neuve est un geste durable pour la planète, c’en est aussi un pour le portefeuille du consommateur. En effet, une chaudière à condensation, par exemple, consomme 33 % d’énergie en moins qu’une chaudière classique. De quoi réaliser de jolies économies.

 

Reste qu’une chaudière, nous direz-vous, cela représente un gros investissement… C’est vrai, une chaudière à condensation au gaz, si on ne prend que cet exemple, coûte en moyenne 5.000 € installation comprise. Mais selon la taille du logement, le modèle et le combustible, la fourchette peut aller de 3.500 € à 7.000 €. Une dépense rentabilisée au bout de 7 à 10 ans.

 

Une autre solution existe toutefois : la location de chaudière. Lancée depuis peu par la société Dauvister, il s’agit d’un contrat « omnium ». Il comprend l’installation de la nouvelle chaudière, le contrôle périodique, la maintenance et le monitoring. Au bout de 10 ans, vous devenez propriétaire de la chaudière. Et cela, pour moins de 50 € par mois. Bref, plus besoin de reporter le remplacement de sa chaudière à plus tard !


Category :   L'actualité