Devis gratuit ! cliquez ici pour réduire votre facture d’énergie

Locataire : dois-je payer l’entretien de ma chaudière ?

L’entretien et le contrôle périodique de la chaudière font partie des obligations qui incombent au locataire. C’est à lui d’y penser, d’appeler le technicien agréé et… de payer la facture. Ne pas le faire, pourrait lui coûter bien plus cher…

Locataire : dois-je payer l'entretien de ma chaudière ?

Faire contrôler la chaudière est une obligation légale, que l’on soit propriétaire occupant ou locataire. Tous les ans pour une chaudière à mazout, tous les trois ans (Wallonie et Bruxelles) ou tous les deux ans (Flandre) pour une chaudière au gaz. On estime d’ailleurs qu’une chaudière bien entretenue permet d’économiser environ 10 % sur la facture de chauffage.

Pourquoi le locataire doit faire entretenir la chaudière ?

Parce que le locataire doit occuper le bien qu’il loue en bon père de famille. Et donc veiller à ce que celui-ci reste en bon état. D’ailleurs, cette obligation de contrôle et d’entretien de la chaudière figure généralement dans le bail. Il arrive occasionnellement que le contrat de location prévoit la prise en charge du contrôle et/ou de l’entretien par le propriétaire. Mais attention : la facture pourra être (et sera même souvent) présentée au locataire, qui devra l’acquitter.

Si le locataire ne fait pas entretenir la chaudière, que se passe-t-il ?

D’abord, il s’expose à une augmentation de sa consommation de combustible (gaz ou mazout). Ce qui, pour son portefeuille, ne sera pas une bonne nouvelle. Ensuite, il augmente aussi les risques que la chaudière tombe en panne. Et c’est là que les choses pourraient se corser…

En cas de panne due à un manque d’entretien, le propriétaire pourrait obliger le locataire à prendre en charge les coûts de réparation ou de mise en conformité. Pire : si l’appareil de chauffe devait être remplacé suite à une négligence du locataire, ce dernier pourrait devoir carrément payer la nouvelle chaudière ! Un propriétaire a d’ailleurs le droit de saisir un juge de paix si le locataire ne remplit pas ses obligations en la matière.

Enfin, la compagnie d’assurances du locataire pourrait refuser d’intervenir si un manque d’entretien venait à provoquer un incendie.

Comment le propriétaire peut-il savoir si le contrôle a été fait ou pas ?

Grâce à l’attestation de contrôle périodique. Le locataire est tenu de la présenter au propriétaire si celui-ci en fait la demande. Il doit d’ailleurs toujours être en mesure de fournir les deux dernières attestions de contrôle. Lorsqu’il quitte le bien, il doit en outre remettre au propriétaire tous les documents qui concernent le système de chauffage.

Vous ne souhaitez pas risquer d’être pris(e) en défaut de contrôle et d’entretien de votre chaudière en tant que locataire ? Optez pour un contrat d’entretien, Dauvister se chargera de penser au contrôle périodique à votre place et vous bénéficierez d’un tarif préférentiel. Contactez-nous !


Category :   L'actualité