Devis gratuit ! cliquez ici pour réduire votre facture d’énergie

Quand les chaudières à mazout seront-elles interdites ?

Les autorités belges songent à interdire la vente des chaudières à mazout pour respecter les obligations en matière de climat. Des dates ont été avancées : 2021, 2025, 2035. Quand seront-elles réellement interdites ? On fait le point.

Chaudière à mazout Viessmann

C'est en juillet dernier que l'affaire a surgi : le gouvernement flamand annonce avec fracas que la vente des chaudières au mazout sera interdite dès 2021. La mesure va plus loin que le Pacte énergétique fédéral, négocié peu avant. Ce dernier préconisait 2035. Les Belges qui se chauffent au mazout sont déboussolés. Ils sont quand même 1,5 million. En effet, 34 % des citoyens utilisent ce combustible contre 55 % le gaz, 7 % l'électricité et 4 % d'autres sources. Alors, qu'est-ce qui va être interdit exactement ? Quand ? Et où ?

La vente de chaudières concernée, pas l’utilisation !

La règle générale consiste bien en un arrêt de la vente des chaudières à mazout à partir de 2035. C'est valable tant pour le logement que pour l'industrie. Raison : elles émettent trop de CO2 (bien que leur consommation ait chuté de 27 % en 25 ans). L'utilisation, elle, n'est pas concernée. Les propriétaires qui disposent d'une installation au fioul à cette date pourront la garder. Cette mesure relève du Pacte fédéral.

Flandre et Bruxelles veulent toutefois agir plus rapidement, car ces chaudières ont une durée de vie de 20 à 30 ans... et parce que le réchauffement climatique impose une certaine urgence. Ces deux entités ont-elles la compétence pour agir ? Plus ou moins... En effet, les Régions peuvent interdire l'utilisation et l'installation des chaudières mazout, mais le fédéral reste compétent pour en réglementer la vente. La matière semble donc partagée. Seule certitude : en ce début septembre, aucun texte légal n'a encore été définitivement adopté.

Trois Régions, trois timings

En Wallonie

C'est la date fédérale de 2035 qui a été retenue. Il faut dire que le sud du pays possède de nombreuses zones rurales sans réseaux de gaz pour prendre le relais. La conversion s'y annonce complexe. Voilà pourquoi la Région songe à accompagner le processus avec des aides financières. Voire à décréter des exceptions pour les zones trop reculées...

À Bruxelles

Bruxelles a choisi l'échéance de 2025. La mesure vaudrait pour tous les bâtiments. Dans la capitale, le mazout représente seulement 16 % du parc des chaudières. La transition sera plus facile. De plus, la Région envisage une prime spécifique à la désinstallation. Elle serait instaurée entre 2021 et 2025.

En Flandre

Le nord du pays souhaite interdire l'installation de toute nouvelle chaudière à mazout à partir de 2021. Cela ne vaudrait toutefois que pour les constructions neuves et les rénovations lourdes. Pour les autres habitations, la date de 2035 s'appliquerait.

Quelle alternative au mazout ?

Que faire si on possède une chaudière au mazout en fin de vie ? À quel autre type d'énergie se convertir ? Les solutions existent. Le choix dépend du type de logement habité, de la vétusté, de la localisation, de la manière de se chauffer, du budget disponible, etc.

Le plus évident est d'opter pour le gaz naturel. Des primes au raccordement existent. En cas d'absence de réseau, une citerne de gaz peut s'envisager. Il s'agit alors de propane. Les pompes à chaleur sont une autre technique en vogue. Leur principe est de produire de l'énergie en captant les calories de l'air, de la terre ou d'une nappe souterraine. L'investissement de départ est conséquent mais le combustible de base est gratuit.

Les chaudières au bois, aux pellets ou à la biomasse offrent de bons rendements et sont écologiques. Le chauffage électrique est, lui aussi, possible. Mais il est énergivore et coûteux à l'usage. Néanmoins, il peut rendre service, installé dans une pièce précise et couplé avec une installation photovoltaïque. D'autres solutions se profilent encore à l'avenir comme les chaudières à pile à combustible, les réseaux de chaleur, la géothermie, le gaz d'origine renouvelable, etc. Beaucoup d'experts le disent : pour réussir cette transition, il faudra être innovant...

Vous souhaitez anticiper l’interdiction de la vente de chaudières à mazout ? Dauvister vous accompagne dans le choix et l’installation de votre nouvelle installation de chauffage. Contactez-nous !


Category :   L'actualité